Nicolas Benjamin Delapierre, Portrait de jeune militaire russe
Nicolas Benjamin Delapierre (vers 1739-1802)

Portrait de jeune militaire russe, 1783

Huile sur toile (ovale), H. 0.6 m ; L. 0.51 m

Signée et datée en bas à droite : de la Pierre. / 1783.

Provenance : Collection privée, France

Probablement originaire d’une famille de peintres de Lyon, Delapierre se forme à Paris, auprès de Carle van Loo et de Jean-Baptiste-Siméon Chardin. Il travaille plusieurs années en Russie, d’abord à Moscou où il peint en 1767 le portrait du fils unique de Catherine II, le futur empereur russe Paul Ier. Appelé à Saint Pétersbourg par Catherine II en 1768, Delapierre fait le portrait de l’impératrice et d’un grand nombre de membres de sa cour. De 1770 date son portrait du comte Pierre Borissovitch Cheremetiev (1713-1788), l’un des hommes les plus riches de son temps. Il a laissé également un portrait du sculpteur français Nicolas-François Gillet (1712-1791), directeur de l’Académie de Saint-Pétersbourg. Delapierre est de retour en France au plus tard en 1786, quand il expose quatre portraits au Salon des Arts à Lyon.