Portrait de Madame Verboeckhoven
Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867)

Portrait de Madame Verboeckhoven, 1812

Mine de plomb sur papier crème., H. 0.255 m ; L. 0.195 m

Signé et daté en bas à droite Ingres à Rome 1812.

Provenance : Vente Marquis de Biron, Galerie Georges Petit, Paris, 9-11 juin 1914, Nr 27, Abb. (MmeVerboeckhoven ; provient de la famille du modèle, MmeVerboeckhoven était la femme du peintre Eugène-Joseph Verboeckhoven, 1798-1881

Bibliographie :

Reproduit dans Hans Naef Die Bildniszeichnungen von J-A-D. Ingres , tome IV, N° 84, pp 154

Ingres entre dans l’atelier de David en 1797 et obtient le grand prix de Rome en 1801, avec les Ambassadeurs d’Agamemnon. Lors de son séjour à Rome de 1806 à 1822, il réalise de nombreux portraits, activité qu’il développe lorsque la disparition de l’administration impériale retire tout soutien financier aux jeunes artistes de l’Académie de France à Rome. De retour à Paris, l’artiste ouvre un atelier rue Visconti qui sera très fréquenté, où il enseigne sa théorie de la peinture et du dessin. Il est ensuite nommé directeur de l’Académie de France à Rome de 1835 à 1841, puis rentre à Paris en 1842 où il obtient tous les honneurs et de nombreuses commandes officielles.