Nilaus Fristrup, Vue des ruines de Pompéi
Nilaus Fristrup (1836-1909)

Vue des ruines de Pompéi, Italie, 1877

Huile sur toile, H. 0.4 m ; L. 0.63 m

Signée en bas à gauche : Pompei 1877. / N. Fristrup.

Provenance : Collection privée

Fristrup montre assez tôt un talent pour le dessin et suit des cours chez Gustav Friedrich Hetsch (1788-1864), architecte danois d’origine allemande. De 1851 à 1853, il accomplit un apprentissage de stucateur et peintre de bâtiment. Dès 1852, il étudie également l’art de la peinture à l’Académie de Copenhague, où il restera élève jusqu’en 1864. À partir de 1868, Fristrup travaille dans une manufacture de faïence, Aluminia. En 1881, il est nommé professeur à l’Académie de Copenhague, charge qu’il gardera jusqu’à sa mort. Son œuvre peint comprend surtout représentations d’animaux et des paysages.

Depuis la découverte de Pompéi en 1748, plusieurs générations d’artistes se sont confrontées aux ruines de l’ancienne ville campanienne, endeuillée à la suite de l’éruption du Vésuve de 79 avant J.C. La vision des restes de la ville fascine bon nombre d’artistes voyageurs. Fristrup représente Pompéi depuis un point de vue élevé, saisissant l’ensemble du site sans s’attarder sur des ruines en particulier. D’autres tableaux de sites italiens de l’artiste, notamment de la côte d’Amalfi, semblent confirmer un voyage entrepris par Fristrup en Italie du Sud.

PDF