Vieilles maisons au crépuscule
Johan Christian Dahl (1788-1857)

Vieilles maisons au crépuscule, 1843

Huile sur toile, H. 0.13 m ; L. 0.19 m

Signée et datée en bas à droite : 1843 l.l

Provenance : CJ.Loffler
Martin Grosell, Copenhagen
Vente Martin Grosell, Winkel & Magnussen, Copenhagen, 9 June 1932, lot 95
Ms. Stangeberg, Copenhagen, 1937

Bibliographie :
  • Johan H. Langaard, I.C, Dahl’s Verk, Oslo 1937, no. 712
  • Marie Lodrup Bang, Johan ChristianDahl, Life and Works, Oslo, 1987, vol.II, nos. 992A & 1300; & vol. III, p.422, ill.

Johan Christian Dahl a déjà complété sa formation comme peintre de paysage quand il quitte sa Norvège natale pour s’établir à Copenhague en 1811 et entrer à l’Académie des Beaux Arts. En tant qu’élève de C. A. Lorentzen, ses principaux intérêts le portent vers la peinture de paysage hollandaise du XVIIe siècle et dans l’étude des vues de Rome d’Eckersberg. En 1818, il part effectuer le Grand Tour. Il s’arrête à Dresde, où il fréquente les cercles artistiques et rencontre le célèbre peintre allemand Caspar David Friedrich. Durant l’été 1820 il voyage à Rome et à Naples. Après son installation à Dresde, il devient l’un de trois peintres remarquables de cette période, les autres étant C.D. Friedrich et Carl Gustav Carus. Tous trois ont exercé une influence décisive sur la peinture romantique allemande.

Dahl est particulièrement reconnu pour ses peintures aux effets visuels si frappants et caractéristiques, enveloppées d’une atmosphère très particulière. Les villes et les scènes baignées par la clarté lunaire – sujet d’un grand intérêt pour la plupart des peintres nordiques romantiques – fascinaient particulièrement Dahl, notamment par les défis techniques que représentait le traitement des éléments unifiés par cette lumière insaisissable.